Paris, Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé…

Eiffel Tower Peace Symbol
Eiffel Tower Peace Symbol

La vague d’attentats terroristes commis sur le sol français ces 13 et 14 Novembre 2015 remplit d’effroi quiconque en a pris connaissance.

Nous espérons très fort que toutes les étudiantes et tous les étudiants du Collège d’Europe, leurs familles et proches, habitant ou de passage à Paris sont sains et saufs. Mais cela ne réduirait en rien l’horreur de la chose, l’horreur de ces plus de cent morts et centaines de blessés, dont de nombreux graves, ces survivants traumatisés par ce qu’ils ont vu et vécu.

Il est encore tôt pour les analyses : les blessés entre la vie et la mort sont encore trop nombreux, l’état d’urgence n’a été déclaré qu’il y a peu, beaucoup de choses restent encore in-éclaircies ou contradictoires. Mais le temps des analyses viendra.

Pour l’instant, il s’agit de pleurer les morts, de soigner les blessés, de s’associer au chagrin des proches des victimes et du peuple français et européen mais aussi de ne pas se laisser abattre. Même dans l’obscurité la plus totale, certaines lueurs peuvent nous parvenir. Courber l’échine, céder à la panique, se méfier les uns des autres, verser dans la haine, c’est se prêter à la terreur, c’est faire gagner les terroristes.

Sur les réseaux sociaux, les messages de solidarité de nos camarades se sont multipliés et à Bruges, les étudiants français se sont réunis pour discuter de la tenue d’une minute de silence à midi ce lundi 16 Novembre alors que leur gouvernement vient de déclarer trois jours de deuil national.

Le terrorisme ne s’arrête pas aux frontières de la France. On l’a vu en Turquie il y a un mois avec plus de cent morts et cinq cents blessés déjà. On l’a vu dans le Sinaï avec la mort de 220 passagers et membres d’équipages de cet Airbus A321-200 il y a moins deux semaines. On l’a vu au Liban il y a quelques jours avec la mort de dizaines de personnes dans deux attentats à la bombe dans un quartier de Beyrouth. Nous sommes tous unis, au-delà des frontières, des origines et de nos convictions religieuses ou non face à un terrorisme fou et aveugle, massacrant sans pitié les innocents.

Nathan de ARRIBA-SELLIER

=> Homepage | Page d’accueil

Follow us on twitter ! Like our facebook page !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s