All about gossip

Déjà un mois et demi que nous sommes arrivés sur le campus de Bruges. Nous nous sommes tous serrés la main et nous avons répété des centaines de fois notre nom, résidence, nationalité et département. Les cours ont commencé, la pluie est arrivée. Nous nous sommes finalement habités à notre nouvel environnement, plutôt amusant. Mais comme beaucoup nous l’on fait remarqué, nous ne sommes pas à Bruges pour coller des gommettes ! Après cinq résidences-party, cinq bar-nights, un drink chez le maire, une opening ceremony et une soirée inter-promo, il est enfin temps de faire le point.

En effet, qu’on se le dise : à Bruges, TOUT SE SAIT ! Le vendredi matin, les salles de cours sont vides, mais la « walk of the shame » post-soirée nécessite un bon jeu-de-jambes. Les dimanches matins sont plus calmes, mais le petit-déjeuner se transforme souvent en « gossip » talk. On parle des couples officiels, des couples surprenants, des couples réussis et parfois des couples ratés. Certains couples sont des couples rêvés ou secrètement espérés, d’autres cachés, ou encore assumés. Peu importe la quantité d’alcool que la bar-team a déversée dans nos gosiers, il y a toujours quelque chose à raconter.

Vous vous sentez concernés ? Voilà donc quelques conseils utiles pour faire vibrer la communauté, tout en maîtrisant la situation. Qui sait, dans quelques années cela pourra peut-être vous permettre de faire l’objet d’un article dans la rubrique « people » du « Commission en direct ».

 

Tout d’abord, restez classe tout en ayant du style : l’alcool est dangereux pour la santé, et vous risquerez de regretter certains gestes. Au niveau vestimentaire, il paraît que le nœud papillon marche très bien pour les garçons (d’après un certain ministre finlandais). Les filles, faites attentions, l’humidité et la chaleur du bar peuvent causer des désastres capillaires en fin de soirée.

Ensuite, créez un effet de surprise : faites en sorte que les gens en parlent en chuchotant, en osant à peine se retourner. Jouez la subtilité et la finesse : quand c’est trop gros, ça ne marche pas. S’il vous plait, n’allez pas draguer tout le CoE comme si vous faisiez votre marché, vous nous gâcher toute la surprise !

Enfin, misez sur la « happy end » : un gossip n’est agréable à suivre que s’il fini bien. Il faut nous donner envie, nous faire rêver d’une belle histoire, comme dans les contes de fées. En cas d’échec sur ce point, vous pouvez toujours miser à titre subsidiaire sur l’humour : une histoire drôle passe toujours mieux qu’une histoire triste. Et surtout, gardez le sourire !

Vous disposez ainsi de toutes les clés pour nous faire vibrer. Donnez tout : mettez y du suspense, de la délicatesse, de l’humour et si possible de l’amour. Faites nous passer une année de folies et by the way : essayez de mélanger les nationalités, les départements et les résidences, cela ajoutera peu d’ « esprit européen » (et nous donnera un peu de matière pour le prochain numéro).

… Et n’oubliez pas que l’association des anciens du Collège offre une réduction des cotisations annuelles pour les étudiants en couple ! 😉

Xoxo

Aunty Blabla

=> Homepage | Page d’accueil

Follow us on twitter ! Like our facebook page !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s