Protestation anti-TTIP à Bruges : l’arbre qui cache la forêt

Support the (bilingual) College of Europe students’ magazine !
Soutenez le magazine (bilingue) des étudiants du Collège d’Europe !

Certains médias, peu nombreux (heureusement pour la crédibilité de la presse), se sont fait le relais du “flashmob” des opposants aux négociations dans le cadre du Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP). En réalité, il n’y a rien à dire sinon que les opposants à l’origine de la protestation ont perdu en crédibilité ce jour là.

La Commissaire européenne débutant son discours
La Commissaire européenne débutant son discours

Cecilia Malmström, Commissaire européenne en charge du commerce, était l’invitée ce lundi 19 Octobre 2015 d’une conférence sur le “leadership transatlantique : défis et opportunités” organisée par le Collège d’Europe et la revue European Foreign Affairs. Elle devait donner un discours suivi d’un temps de questions-réponses avec la salle.

Son discours devant un amphithéâtre bondé fut néanmoins perturbé après dix minutes par une quinzaine d’opposants (extérieurs au Collège) qui ont entonné ou plutôt répété sans se lasser une chanson de comédie musicale pour exprimer leur colère. Le but était selon les organisateurs de dénoncer la surdité de la Commission européenne et de déplorer un débat à sens unique.

En réalité, en répétant le même refrain pendant quinze minutes sans détailler les motifs de leur opposition au Traité ni même daigner écouter les propositions de discussion de la Commissaire européenne ou du Recteur du Collège d’Europe, les protestataires se sont mis à dos l’ensemble des participants qui avaient plutôt pris avec bonne humeur les premières minutes de l’interruption. En refusant d’écouter et en ne se rendant pas compte du ras-le-bol des participants, les opposants ont ainsi montré leur surdité, cela même qu’ils reprochent à la Commission.

En réduisant de surcroît le temps de débat prévu après le discours (et qui a bien eu lieu) par leur intervention intempestive, ils se sont privés de l’occasion de faire valoir leurs arguments. Ils n’ont d’ailleurs pas participé au reste de la conférence, ouverte au public (sinon quoi ils n’auraient pu rentrer), et à finalité principalement universitaire. Ils auraient pu ainsi confronter leurs points de vue à ceux des nombreux chercheurs et représentants de la société civile qui se sont succédés pour discuter et débattre autour des trois thèmes de la conférence : le TTIP, l’alliance militaire et la confrontation du partenariat transatlantique au monde multipolaire d’aujourd’hui.

La Commissaire européenne, Cecilia Malmström, discutant avec les étudiants après la conférence
La Commissaire européenne, Cecilia Malmström, discutant avec les étudiants après la conférence

Même après le départ des des participants devant le refus des opposants de s’arrêter, ceux-ci, de manière assez absurde, poursuivaient leur chanson dans l’auditorium vide que la Commissaire avait quitté depuis cinq bonnes minutes. Fort heureusement, le discours s’est donc poursuivi dans un autre amphithéâtre, toujours aussi plein, et la Commissaire a pu échanger et répondre aux questions qui lui ont été posé, notamment par des étudiants et des représentants d’ONG. Elle prit même le temps de continuer à discuter avec les étudiants à la sortie de l’auditorium.

La Voix du Collège est personnellement reconnaissante à la Commissaire européenne de lui avoir accordé une interview et répondu sans langue de bois ni condescendance à une douzaine de questions sur le TTIP (et sa contestation), les standards européens, l’arbitrage, etc. Y a t-il beaucoup de dirigeants politiques qui prennent sur leur temps pour donner une interview à un journal étudiant ? Cette interview sera publiée dans notre prochain numéro (en ligne le 29 Octobre) dont le dossier porte précisément sur le commerce international.

Heureusement, le principal demeure que les étudiants ont pu vivement apprécié le déplacement de la Commissaire européenne à Bruges et ce temps de débat. Merci à elle, ainsi qu’aux organisateurs !

Nathan de ARRIBA-SELLIER

=> Homepage | Page d’accueil

Follow us on twitter ! Like our facebook page !

Advertisements

One thought on “Protestation anti-TTIP à Bruges : l’arbre qui cache la forêt

  1. Rectification, nous étions 25 manifestants…

    Answer: Sur les vidéos, on ne voit pourtant que quinze personnes, mais on imagine que les autres étaient caché dans un autre bâtiment 😉

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s