May the Rector bless us (complete interview)

La Voix du Collège : Quel est votre meilleur souvenir comme Recteur ?
Rector : Un de mes meilleurs souvenirs est assez récent : ce fut d’accueillir le 7 septembre la plus grande promotion du Collège, cela va certainement me rester. Sinon, j’ai eu d’autres bons souvenirs à l’occasion d’événements. La venue du Président de la Chine l’année dernière fut une occasion très spéciale. Tout s’est très bien passé et on ressentait donc une grande satisfaction.

Et votre pire ?
Je n’ai pas eu de trop mauvaise surprise. Cependant, à certains moments, j’ai pu me faire beaucoup de souci à cause d’un risque de baisse relativement forte et à court terme des subsides européens au Collège d’Europe.

Le Recteur du Collège d'Europe, Jörg MONAR
Le Recteur du Collège d’Europe, Jörg MONAR

Vous êtes vous déjà dit : « ces étudiants sont impossibles ! » ?
Les étudiants sont une source de surprises. Dans la majorité des cas, de bonnes surprises. Mais parfois, dans de certaines situations, nous avons eu des plaintes des citoyens de Bruges, car la vie étudiante est… disons assez dynamique. Il y eu aussi des critiques à l’égard des personnels que je trouvais un peu dures mais ce n’était pas bien grave.

Les étudiants se plaignent de la proportion de patates dans les menus, que pouvez vous leur répondre ?
Je vous conseille d’utiliser le droit de vous faire entendre à la cuisine. Chaque année, il y a des suggestions, elles peuvent être souvent mises en œuvre mais pas toujours. Le restaurant est limité : les capacités d’accueil ne sont pas très grandes et la cuisine elle-même est assez petite, ce qui oblige les personnels à préparer bien à l’avance les repas. On peut réfléchir à installer un second niveau pour élargir le tout. Les cuisiniers font ce qu’ils peuvent et ils sont très accommodants pour les fêtes nationales.

Quelles sont les marges de manœuvre des représentants étudiants ?
Chaque question peut être soulevée, la marge est grande ! Les représentants étudiants étaient l’année dernière extrêmement constructifs. J’ai toujours quelques réunions avec les représentants étudiants durant lesquelles on réfléchit sérieusement et cela peut aboutir à des changements. Assez souvent, les représentants étudiants proposent des ajustements très réfléchis, qui nous aident également pour mieux faire les choses. On subit cependant certaines contraintes : d’organisation à cause du très grand nombre de professeurs visiteurs (140 !) mais aussi financières.

Que peut faire le Collège face à la crise des réfugiés ?
Il y a deux ans, les étudiants ont proposé que le Collège, pour ainsi dire, condamne l’UE pour inaction. Je les ai bien entendu reçu. Mais d’abord, ce n’est pas la faute de l’UE. Ce n’est pas l’UE qui a provoqué la crise en Syrie. On dit que l’UE n’a rien fait en Syrie mais l’UE et les Etats-Membres ont déjà dépensé 3,9 Mds d’euros en Syrie et personne n’en parle. J’ai dit lors d’un déjeuner à la Commission que l’Union était en train de perdre la bataille de l’opinion publique.
Le Collège en tant que tel ne peut pas prendre position sur le sujet ; mais à travers des initiatives, des débats, des événements étudiants, on peut contribuer à ce débat. J’ai toujours été particulièrement fier des initiatives caritatives des étudiants, vos prédécesseurs avaient aidé des patients d’Alzheimer. Et on est toujours très fier si les étudiants peuvent prendre de leur temps pour aider ceux qui sont moins privilégiés qu’eux. S’il y a une initiative en faveur des réfugiés, pas nécessairement financière, mais travailler pour aider les réfugiés, on peut apporter notre pierre à l’édifice.

Pourquoi la promotion Chopin est elle si grande ?
Pendant un certain nombre d’années, on a observé une stagnation du nombre de candidatures. Nous avons réagi en faisant un effort pour augmenter le nombre de candidats et un effort accru du point de vue du marketing. Nous avons voulu expliquer pourquoi les programmes du Collège sont uniques. La candidature s’est également faite entièrement en ligne. L’ensemble des mesures nous a permis d’atteindre nos objectifs. On est de très satisfaits manière générale avec la qualité de candidatures. On a des critères assez élevés avant l’admissibilité et on invite aux entretiens le double du nombre de candidats qu’on peut intégrer. On n’a jamais de problème pour trouver assez de bons candidats.
L’idée n’est pas en revanche d’aller au-delà, on a atteint un seuil optimal. Si on élargit encore, ce ne sera pas la même atmosphère. Un de mes prédécesseurs souhaitait aller jusqu’à 1200 étudiants mais ce n’aurait alors plus été la même institution.

Comment se fait le choix du patron de promotion ? Et celui de l’invité à l’opening ceremony ?
Le choix du patron de promotion se fait après la prise en considération de plusieurs facteurs. Il y a du lobbying assez fort des EM. Des Ambassadeurs me téléphonent directement pour ça. Le Collège demeure autonome. Il y a certains critères. Cela tourne entre l’Europe du Sud, du Nord, de l’Ouest et de l’Est. Une année sur deux, un patron est une personnalité du XXe siècle, sinon il s’agit d’un personnage ayant vécu antérieurement.
Il fut un temps où on invitait quelqu’un de la même nationalité que le patron. On a fini par abandonner cette idée car c’était trop rigide. Cela faisait deux personnes d’une même nationalité. On a décidé de diversifier. Pour cette année, on avait invité Alexander Stubb à Bruges lorsqu’il était encore Premier Ministre. Il est aujourd’hui Ministre des Finances de Finlande, ce qui n’est pas rien. Et surtout, c’est un alumnus !

Un dernier mot ?
Profitez, profitez, profitez. Il y a tant d’opportunités : entre étudiants, avec vos professeurs et il y a tant d’événements à venir. Venez aux conférences, posez des questions, profitez en. Cela passe très vite. Le programme est intense et court, alors profitez au maximum !

Interview conducted by Nathan de Arriba-Sellier

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s